peuple-grenat

Le FC Metz coule à nouveau face à l'Olympique de Marseille

Pour le compte de la 35e journée de la Ligue 1 version 2014-15, le FC Metz (19e) recevait au stade Saint Symphorien l'Olympique de Marseille (5e) qui sortait d'une 5e défaite consécutive. Côté visiteurs, il fallait gagner pour rester collé au peloton de tête afin de jouer pour une place européenne la saison prochaine, mais pour les locaux, une victoire allait maintenir l'espoir d'être encore en Ligue 1 en 2016.

Le FC Metz n'a rien pu faire face à des Marseillais très sérieux

Le match a démarré avec une équipe du FC Metz très entreprenante qui dès les premières minutes montra ses intentions offensives, mais la défense marseillaise dirigée de main de maître par l'international camerounais Nicolas Nkoulou veillait bien aux grains. Juste après l'heure de jeu, on pouvait retrouver les poulains de Marcelo Bielsa en attaque, avec des dédoublements sur les ailes. À chaque fois toutefois, la défense des locaux repoussait les velléités offensives des Marseillais, et le gardien Mfa était très sollicité dans sa cage. Imbula, André Ayew, Alessandrini et Gignac se montrèrent de plus en plus dangereux devant la défense messine qui tenait toujours bon, et qui ne balançait que de longues balles pour les attaquants Florent Malouda, Modibo Maiga et autres. À la 38e minute du jeu, Marseille obtint un corner frappé de la droite vers la gauche. Le gardien Mfa sortit et s'imposa dans les airs, mais il se heurta contre un joueur et relâcha la balle. André Pierre Gignac qui rodait dans la zone n'hésita pas et poussa la balle au fond des filets. L'arbitre centrale valida le but malgré les contestations des locaux. Très vite, l'équipe du FC Metz se projeta en attaque pour tenter d'égaliser avant la pause, mais le secteur défensif des visiteurs resta bien en place jusqu'à la mi-temps. 1 - 0 pour les visiteurs qui méritaient bien ce score sur l'ensemble de la première partie.

La deuxième partie démarrait comme la première avec une équipe messine très joueuse devant, et les Marseillais ne procédèrent que par des contre-attaques. Peu à peu, les visiteurs revenaient dans le match, et à la 62e minute Dimitri Payet lança dans la foulée André Pierre Gignac derrière la défense. L'attaquant français fixa le gardien messin, et d'un ballon piqué, il envoya la balle au fond des filets pour son second but de la rencontre et son 101e en Ligue 1. Comme à son habitude, le FC Metz se relança encore en attaque après cette réalisation qui libérait les visiteurs. Florent Malouda tenta une grosse frappe, mais Steve Mandanda capta sans difficulté la balle. L'attaque marseillaise répliqua avec Alessandrini qui partit en solo dans la défense adverse et qui finit par dévisser sa frappe. Les deux équipes s'attaquèrent de part et d'autre avec quelques occasions franches, mais les gardiens de but faisaient les parades nécessaires pour empêcher la balle d'entrer dans leurs cages. À la 86e minute, les Marseillais tentèrent une dernière attaque avec un face à face entre André Ayew et le gardien messin, mais c'est ce dernier qui remporta ce duel. Plus rien ne sera marqué jusqu'au coup de sifflet final, et Marseille (désormais 4e) stoppa ainsi sa mauvaise série avec cette victoire 2 - 0 sur les installations du FC Metz (toujours 19e).

vs Lille 2015-05-23